Le décapage thermique par four à pyrolyse


Le décapage est un procédé qui permet de retirer une ou plusieurs couches de peinture ou d’une autre matière qui s’est déposée sur une surface composée d’une autre matière. Il permet de rendre à l’objet concerné son aspect d'antan, de le rénover ou de le préparer à recevoir une autre couche. Il existe plusieurs types de décapages selon la méthode utilisée : le décapage industriel, le décapage mécanique, le décapage chimique. Le décapage thermique est l’une des techniques dérivées les plus utilisées à Juzennecourt et dans d’autres villes de France. Il peut se faire à l’aide d’un décapeur électrique dans le cas de petites surfaces en bois ou en métal, dans le strict respect des conditions de sécurité et de protection adéquates. La deuxième option consiste à recourir aux fours à pyrolyse.

Le décapage thermique à Juzennecourt

Classé parmi les techniques de décapage à chaud, il s’effectue par le biais de la chaleur diffusée par un four à pyrolyse avec régulation automatique. Le four est constitué d’une chambre principale et de tunnels alimentés par des brûleurs qui permettent de chauffer la chambre. Les pièces destinées au décapage sont introduites dans la chambre puis l’augmentation progressive de la température fait l’objet d’un suivi minutieux. La température de la chambre peut atteindre les 430° voire 1000°, dépendant du type de four. Mais le décapage ne commence véritablement que lorsque la barre de 200° est franchie. La technique de la pyrolyse est basée sur la décomposition par la chaleur. Après quelques heures, les pièces sont retirées du four puis soumises à un refroidissement naturel. L’utilisation de la flamme étant prohibée, le décapage a lieu dans un environnement pauvre en oxygène pour éviter la combustion et l’oxydation. Le traitement par la pyrolyse permet de pulvériser et d’émietter totalement le revêtement ou la couche de peinture. Les gaz issus du décapage par la pyrolyse sont incinérés par four postcombustion tandis que les cendres sont convoyées vers un centre spécialisé.


Utilité du décapage thermique

Ce type de décapage convient pour des pièces recouvertes de plusieurs couches de peinture comme les crochets, les grilles, les balancelles, les caillebotis souvent utilisés lors de la fabrication et pour la peinture de meubles métalliques. Les pièces défectueuses sont également concernées par ce type de procédé ainsi que les surfaces planes ou recouvertes de plusieurs couches de peinture. Ce procédé est l’idéal pour des pièces de dimensions volumineuses, quel que soit le type de peinture utilisé : cataphorèse, liquide, époxy. En outre, toutes les matières peuvent faire l’objet de ce décapage à la pyrolyse : bois, aluminium, acier, fonte, tôle. De plus, les risques de déformation et de pollution des pièces sont amoindris. Ce décapage est respectueux de l’environnement, car il limite la production de déchets et la production de boue de peinture.
Fort de plusieurs années d’expérience, SNDPL a réussi à se forger une solide réputation dans le domaine du décapage thermique à Juzennecourt. Pour découvrir notre savoir-faire, la panoplie complète de nos prestations ou pour nous contacter, visitez notre site web.